Rechercher
  • Aurélia

Ambiance fin du monde


Quelle semaine étrange ! Refoulée à Roissy, je suis revenue au bureau, deux jours. Juste le temps de voir passer des messages de plus en plus alarmistes sur la propagation de l’invisible virus venu de Chine. Ils ont fermé les écoles, nous ont dit de partir en week-end avec nos PC, nos stylos et nos cahiers !

Et puis samedi soir, alors que nous partagions un verre en ville entre copines, le Premier Ministre bicolore et très grave à la télé, nous a demandé de rentrer chez nous, avant minuit, comme Cendrillon, sous peine sans doute de terribles contaminations.

Confinement, confinement ! On n’a plus que ce mot à la bouche et c’est très étrange. Il n’y a plus de pâtes dans les magasins, il ne faut plus sortir, se toucher, s’embrasser. Partout sur les réseaux sociaux, des messages, du brouhaha, des vidéos. On se prépare à affronter un ennemi qu’on ne voit pas, on a peur d’hypothèses et de modèles mathématiques. Partout des courbes qui effraient mais auxquelles on peine à croire. On nous dit que des gens meurent en Italie. On nous dit que c’est terrible et qu’il faut faire très attention. Alors que dehors tout est normal et que ça sent le Printemps.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout