Rechercher
  • Aurélia

Confinement - J30

Dernière mise à jour : 16 avr. 2020

Dans confinement il y a confit : comme le canard. Et comme moi bientôt : moelleuse et molle, à force de trop faire à manger pour passer le temps.

C’est long, non ? Tout seul avec soi on a le temps de penser. Et parfois il ne vaudrait mieux pas. Ces jours interminables entre 4 murs nous plongent dans des interrogations dangereuses : où vais-je, d'où viens-je et dans quel état j'erre ? Demain ressemble tellement à hier. Alors à quoi bon continuer à marcher ? Les petites joies quotidiennes semblent si souvent ridicules. Les lendemains qui chantent... illusoires et vains. Déconfiné ou pas, l'avenir semble se rétrécir, nous voici empêchés de circuler, de bouger, de se croiser, de se rencontrer, et de s'embrasser enfin.


Quand il fait beau c’est plus facile. Je m’habitue assez bien à ne rien faire sans contrainte, à lire au soleil dans mon petit jardin, à dessiner et découper des journaux. Il y a des jours comme ça, lents et doux. Je fais des listes de ce que j’ai envie de faire APRÈS. Et des listes aussi de tout ce que je suis contente de ne plus faire : rouler en voiture, mettre des chaussures, faire la bise aux collègues chelous, me lever à 7 heures, croiser des ronchonchons, acheter beaucoup trop, patienter dans les bouchons, prendre le métro...


Alors hauts les cœurs ! Plus que 25 jours à profiter de tout ça ;) Le printemps est là qui nous fait des risettes. La nature est à la fête, et en mai je le promets, je ferai ce qui me plait !





73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout